SAGUNTO : SON HISTOIRE ET SES MONUMENTS

Excursion dans la ville de Sagunto Valencia.

La ville de Sagunto domine la plaine fertile valencienne depuis une colline très proche de la mer où résonne encore l’écho du siège d’Anibal sur la cité. Cette page héroïque bouleversa la ville de Rome, qui, à partir de cet exploit, décida de la convertir en ville préférée sur l’itinéraire marquée par la Voie Augusta.
La colline se trouve défendue par une grande forteresse de près d’un kilomètre de long, entourée par des remparts aux tracés variés, romans et médiévaux, l’espace intérieur distribué par sept places.
Dans la forteresse, nous pourrons voir des ruines du forum romain,des citernes, des colonnes, des fûts de colonnes, de plusieurs époques.

Durant ce parcours, nous pourrons visiter quelques édifices très importants de Sagunto: 

Le Théâtre Romain

Actuellement restauré. Il fut construit au Ier siècle sur le flanc de la colline et utilisant la pente. Ce fut le premier monument d’Espagne à être déclaré Monument historique national en 1896. Il offre des conditions acoustiques exceptionnelles pour la célébration d’évènements théâtraux et musicaux tel que « Sagunto en escena » qui a lieu en été.

Le Centre de Réception des visiteurs ou Casa dels Berenguer

Il il faut souligner sa localisation en plein centre historique médiéval à côté de l’Église de Santa María et de l’ancien quartier juif. Le bâtiment a appartenu, à l’origine, à la famille des Berenguer au moins du XIVe au XVIIIe siècle.

Il compte, parmi ses ruines, le Mikvé datant du XIVe siècle, où se réalisait des immersions et des rites de purification de la religion juive. Là, nous pourrons voir aussi des ruines du Temple de Diana, monument national datant du V – IVe siècle av. J.C.

LE QUARTIER JUIF présente des ruelles étroites avec des maisons en pierre, dont certaines sont peintes à la chaux et d’arcs en plein cintre et quelques accès en arc en ogive – comme « El Portalet de la Sang o de la Judería» du XVe siècle – par lesquels les ruelles communiquent et forment un ensemble intéressant où s’y promener et imaginer des temps anciens.

-«La Ermita de la Sangre » (L’Ermitage du Sang)

Un édifice de style baroque, construit au début du XVIIe siècle. C’est là que se trouve le siège de la « Cofradia de la Sangre » (Confrérie du Sang) dont les origines remontent au début du XVIe siècle. C’est de là que partent la plupart des événements liturgiques de la Semaine Sainte de Sagunto et à l’intérieur sont gardés les chars liturgiques.

Le Musée Archéologique de Sagunto Valencia

Il se trouve dans un ancien bâtiment du XIVe siècle connu sous le nom de «Mestre Penya », nom de son ancien propriétaire. Auparavant, il servait de Bourse des Marchands ou « Almudín » ou entrepôt. Là on pourra admirer des restes archéologiques trouvés autour de la forteresse et aux alentours de la ville de Sagunto.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *